Cinéphiles et cinéphilies (2010) de L. Jullier et J.-M. Leveratto (Armand Colin)

Cet ouvrage nous décrit la naissance et le développement de la cinéphilie, en tant que celle-ci désigne une culture partagée par des amateurs de cinéma. Cette culture commune est l’occasion d’échanges, de débats au cours desquels se confrontent des jugements et avis différents sur les films. Selon les auteurs, la cinéphilie se caractérise surtout par la recherche et le visionnage de grands films, il s’agit pour le cinéphile de trouver de bons films, qui lui permettront de vivre une expérience marquante. Au fond, il s’agit de se focaliser sur des films qui méritent d’être retenus pour leur qualité et le plaisir qu’ils procurent, en utilisant des dispositifs (les critiques de cinéma, listes de films à voir, les festivals qui récompensent les meilleurs films) qui lui permettent de faire le tri, de sélectionner dans la masse de tous les films afin d’en dégager les œuvres de qualité. D’où le sous-titre du livre « Une histoire de la qualité cinématographique ». En outre, les auteurs insistent sur le fait que le cinéma a pu faire et fait encore office de nos jours d’ « école de la vie », il engendre des comportements d’admiration et de mimétisme, que ce soit avec les manières de s’habiller, de se coiffer, de marcher ou bien de tenir sa cigarette. Le cinéma constituant alors, selon le concept de Michel Foucault, une « technique du corps ».

IMG11129

Continuer la lecture de Cinéphiles et cinéphilies (2010) de L. Jullier et J.-M. Leveratto (Armand Colin)

Publicités